Grand-père, raconte-moi l’Algérie



Un roman de Mohammed Aknoun

Grand-père, raconte-moi l’Algérie

Du même auteur :
UN PARFUM DE RÉVOLTE
Atelier de Presse, Paris, mars 2007
Réédité par les éditions Thuraya, Alger, septembre 2007

Sa mère se montra contente d’une question de cette importance. Elle avala sa salive, s’adossa à son siège, déposa la pelote de laine qu’elle avait à la main et lâcha :
– Ton père à une haine instinctive de tout ce qui est français. D’ailleurs, il a fait de la prison durant la seconde guerre mondiale pour un trafic illicite avec un Franco-Portugais, qui l’avait attiré puis trahit.
Elle termina en disant :
– Ton père aime la liberté, et cette situation de dépendance le rend amer envers la France.
Omar ne pouvait croire un tel discours. Il y avait quelque chose de louche qu’il n’arrivait pas à cerner.
– Non, je regrette maman. Il m’a dit l’autre jour : « La France est généreuse ».
Sa mère fut déconcertée.
– Ah bon ! Il a dit ça.
Puis elle reprit :
– Il a menti, car c’est dangereux d’en parler. Les autorités françaises sont sans pitié pour les fauteurs de troubles et les colporteurs de rumeurs. S’il a dit ça, c’est pour te protéger afin que tu évites d’en parler.

© 2012 Éditions de la Lune berçante
www.luneber.com