HISTORIQUE DES ÉDITIONS DE LA LUNE BERÇANTE


         Tout a commencé d’une bien curieuse manière. J’avais mis en ligne le roman de Rodrigo González-Rojas : L’île aux tournesols. Rodrigo venait de savoir qu’il était atteint de la maladie d’Alzheimer et je voulais qu’il puisse voir son livre diffusé alors qu’il était encore conscient. Roman poétique qui nous berce entre un monde imaginaire et la réalité et qui illustre à merveille l’idée que la névrose n’est pas nécessairement une maladie, mais une occasion de se hisser à un niveau supérieur d’intégration personnelle.

         À ce moment, je ne savais pas à quoi je m’engageais ! La main dans l’engrenage, je poursuivis avec le recueil de poésies du défunt premier mari de Marie-Nicole Cossette. Poésies qui vous donnent envie de les relire souvent.

         Étant tout à la fois, l'éditeur, le correcteur d'épreuves, le comité de lecture, le graphiste, le concepteur du site web et le webmestre, cela me prend évidemment beaucoup de temps, mais m’apporte un grand lot de satisfaction. Alors, j’ai continué. Un monsieur du Maroc m’a envoyé un roman captivant et dernièrement, la petite sœur de Marie-Nicole voyait son recueil de trois fables en ligne. Mais quelles fables ! À faire rougir ce bon monsieur de La Fontaine.

         Et ainsi de suite...

         Le site est entièrement gratuit et ne comporte aucune publicité. Ce n’est pas un site commercial, plutôt un site familial, si je peux m’exprimer ainsi. Mais ouvert à toutes et à tous de tous les pays du monde. Principal critère pour l'acceptation de votre œuvre par le comité de lecture: qu'elle soit, d'une manière ou d'une autre, un reflet de l'Espérance. Ne vous inquiétez pas pour les fautes d'orthographe. Comme dans toute bonne maison d'édition, un correcteur d'épreuve efficace s'activera. Après la mise en page, votre approbation sera demandée avant de mettre votre livre en ligne. Vous demeurez le propriétaire de votre œuvre. À tout moment, vous pourrez en demander le retrait du site "Les Éditions de la lune berçante".

         Sur le site, il y a un livre d’or destiné à recevoir vos idées, vos commentaires, vos critiques. Cela constitue un encouragement pour les auteurs de savoir qu’ils sont lus !

Alors, bonne lecture ou bon visionnement


Michel Gilbert