L’île aux tournesols




Roger Vincent

Le chemin de la tendresse
© 2012 Éditions de la Lune berçante
www.luneber.com


Roger Vincent œuvrait en mesure et évaluation,
la discipline la plus technique des sciences
de l’éducation. Et pourtant, quel poète !
Quelques jours avant sa mort,
il écrivait dans son journal :
« J’ai franchement opté pour l’utopie... »

Le présent recueil se veut un écrin
pour ses poésies, véritables diamants.
Que n’eût-il vécu plus longtemps pour
donner au monde la mesure de son génie !

Ces oeuvres posthumes de Roger
s’adressent spécialement
à tous ceux qu’il a profondément aimés.

À vous sa famille, qui lui avez donné
la vie, les soins, l’amour et l’humour
pour grandir et devenir autonome,
Henriette, Wellie,
Jean, Denise, Réjean, Serge.

À Louis pour sa longue complicité
intellectuelle et humaine

Merci à Marie-Nicole et Anik
qui ont recueilli les manuscrits de Roger
ainsi qu’à Lucie qui a assuré
le traitement des textes sur ordinateur.